JOUR DU DÉPASSEMENT : MAIS C’EST QUOI ?

JOUR-DU-DÉPASSEMENT-2019-FOULE-POTIONS-ETHIQUES

Si vous n’avez pas vu ou entendu passer l’info sur les réseaux sociaux ou à la radio (ou ailleurs d’ailleurs), sachez que Lundi 29 Juillet était le jour du dépassement pour l’année 2019. D’accord, mais c’est quoi le jour du dépassement ?

En fait c’est simple, ce jour représente la date à partir de laquelle le monde a épuisé toutes les ressources naturelles que la planète est capable de régénérer en une année.

UN TRISTE CONSTAT


Chaque année, le jour du dépassement mondial, mais aussi par pays, est calculé par l’ONG Global Footprint Network. Et chaque année, depuis 1970, la date ne cesse d’avancer. Passant du 29 décembre en 1970, au 29 juillet pour l’année 2019. En France, cette année le jour du dépassement est tombé le 14 Mai.

Cette année donc, depuis le 29 juillet, nous vivons à crédit sur notre propre planète. Nous aurons pêché plus de poissons, coupé plus d’arbres, récolé plus, consommé plus d’eau que ce que la Terre ne peut renouveler en une année. Nous aurons aussi émis plus de CO2 que ce que la planète, les océans et les forêts ne peuvent absorber en un année. Comme on dit : toujours plus !

À ce stade, pour combler tous les “besoins” actuels de l’humanité, il faudrait 1,75 Terre. Au niveau de la France, ce n’est pas moins de 2,7 Terre dont nous aurions besoin ! Bref, jusqu’à preuve du contraire, il n’y en a qu’une. Vous voyez, comme moi, un léger problème ?

Alors la question est, pouvez-nous faire reculer ce jour du dépassement ?

COMMENT RECULER LE JOUR DU DÉPASSEMENT ?


Comme nous l’avons vu, notre manière de consommer et d’agir a des répercussions sur la planète, qui n’est autre que notre maison. Il est temps d’en prendre conscience et de la choyer.

Face à cette triste réalité, nous pouvons très vite nous sentir dépassés et impuissants. Mais il faut essayer de garder en tête que tous les petits gestes fait à notre niveau ont un impact. Surtout si nous sommes nombreux à les mettre en place. Alors certes, sans une action politique forte et engagée, l’impact reste moindre. Mais il n’y a pas de petites avancées selon moi.

Alors quelles sont les habitudes à prendre pour faire reculer le jour du dépassement ?

Pour commencer, nous pouvons appliquer la règle des 5R (en anglais) du zéro déchet. À savoir : refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter. Si jamais vous ne l’avez pas lu, vous pouvez retrouver l’article que nous avons écrit à ce sujet ici.

Ensuite, nous pouvons mettre en place des petits gestes au quotidien qui peuvent faire la différence. Comme par exemple :

  • Consommer local et de saison,
  • Acheter en vrac (en utilisant des bocaux réutilisables),
  • Manger végétarien un jour sur deux,
  • Réduire au maximum le gaspillage alimentaire en préparant en avance nos menus pour la semaine,
  • En finir avec les produits à usage unique,
  • Privilégier le vélo, la marche ou les transports en commun,
  • Éteindre nos appareils électroniques (et non pas les laisser en veille),
  • Couper l’eau lorsque nous nous lavons les dents, sommes sous la douche, ou faisons la vaisselle,
  • Opter pour un fournisseur d’énergie renouvelable.

Voilà pour les petits gestes que l’on peut adopter et qui peuvent réduire notre impact sur la planète. Bien sûr, la liste n’est pas exhaustive. Pour aller plus loin, vous pouvez par exemple calculer votre empreinte écologique ici, et télécharger l’application WAG (We Act for Good) qui donne tout un tas de conseils pour adopter des gestes éco-responsables au quotidien.

Et vous, quels gestes avez-vous mis en place pour essayer de reculer le jour du dépassement ? N’hésitez pas à nous partager toutes vos astuces pour réduire votre empreinte écologique dans les commentaires. L’entraide et le partage sont les meilleures solutions face à un problème de cette ampleur.

À très vite,

Signature Marion
Retrouvez-nous sur Pinterest

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.